Archivo por meses: septiembre 2014

Nous 4 d’Amsterdam, le 25 septembre

Demat (bonjour en breton) !

Nous n’avons pas eu le temps de vous dire, mais nous sommes partis !
Nous avions bien vu quelques sacs qui se préparaient, les caravanes qui crépitaient mais là on peut vous le dire sûr de sûr, on est plus là.
Nous voilà tous les 4, Laszlo, Basile, Pablo et Violeta.
Vous savez, ici on est à Amsterdam, dam, dam, dam, dam, dam…
Laszlo chante toute la journée, on pense que cette ville l’inspire…
Vous savez que pour arriver ici, on a mangé des tonnes de miettes de gâteaux : 16 pour Basile, 13 1/2 pour Laszlo, 18 pour Pablo et 22 pour Violeta mais elle a triché c’était des bio !
On a dormi dans nos caravanes sur l’autoroute à côté des camions rouges, verts, bleux (Pablo et Violeta apprennent les couleurs)…
Quand on a dormi on n’était plus loin de la Belgique.
C’est ce que nos parents ont dit. Nous, de la Belgique, on en a rien vu sauf les frites peut-être…

La caravane de Violeta est bleue, celle de Pablo et Basile est rouge et grise et celle de Laszlo est blanche… c’est une couleur le blanc ? pas sûr… C’est pas grave, Laszlo si t’as pas de couleur…

Aujourd’hui, les parents montent le chapiteau, il est jaune et bleu.
Violeta et Pablo connaissent très bien les couleurs !
Ici, nous sommes dans un grand parc. L’herbe est verte, très belle. Mais elle est un peu trop belle. Ils peuvent pas faire de trous pour faire tenir le chapiteau. C’est INTERDIT !
Ce matin, on a vu des taupes qui ont fait des trous derrière la caravane. On a rigolé !

On a rencontré nos nounous aujourd’hui. On en a 2.
Il faut qu’elles soient 2 pour discuter l’Amsterdam parce que Pablo il parle français, aussi parfois espagnol et puis un peu breton, Violeta elle parle beaucoup, Laszlo il chante et Basile il rigole alors c’est pour ça il en fallait 2.

Bon, on est bien arrivés, ne vous inquiétez pas, on est tous ensemble.

Laszlo, Basile, Violeta reviendront chez leur nounou avec vous les copains quand ils seront rentrés et Pablo vous retrouvera à l’école.
On se donne des nouvelles ?

Balolaszleta 🙂

Risque Zéro à Amsterdam

page-1-team
(il y des petits lapins plein partout sur le terrain !!)

 

Voici l’équipe-on-the-road au départ de la Bretagne !
Luc était “juste” là pour le montage, hier. Il est repartit par le train ce matin 9h30 : c’est Vincent qui va faire la régie.

On a pris la route mercredi matin. Certains de Langueux, d’autres depuis Rennes..
Au Havre, le bus a pété un câble ! Lucho est resté au stand pendant 24h. Sébi a cassé une fenêtre de sa nouvelle caravane-cargo.
Pas d’autre accident au compteur.

bus-remorquage

mairine-gauthier

Gauthier a pris l’avion depuis Toulouse et Marine est arrivée en train depuis Paris, retenue qu’elle était par quelques rendez-vous..
(Je viens de tilter que j’ai oublié Hannu ! Il est arrivé à Amsterdam en même temps que nous, jeudi 15h.)

evidement-des-copains

“Risque Zéro in de Westergasfabriek”, c’est partit !

Sacré challenge les amis : pour leurs dernières représentations de Risque Zéro, les loustics ont pris le pari de se la jouer autoprod’ ! Et ouai ! Rien que ça !
Laissez moi vous expliquer en deux mots..

autoprod-1

autoprod-2

autoprod-3

autoprod-4der

Emilie et Barbara vont remplir les pages de ce blog avec moi, et puis Seba avec ses photos. Marine a envie aussi.
‘Un travail d’équipe ! ‘Plein de regards différents !

Hier c’était le montage. Un montage sans pince. ‘Truc de ouf ! (Oui parce qu’on n’a pas le droit de faire de trous dans la pelouse : le mètre carré “détruit” nous coûte 40€.. Rien n’est gratuit aux Pays-Bas !!)
Le chapiteau est donc arrimé à tous les camions et à des blocs en béton…

Aujourd’hui ils montent l’intérieur, on va faire la signalétique.
Demain c’est Parade dans Amsterdam..

Une chose est sûre : on ne va pas s’ennuyer !